Les résultats du baromètre des villes cyclables disponibles !

Les résultats du baromètre des villes cyclables disponibles !

Les résultats détaillés de l’enquête « Parlons vélo » lancée par la FUB sont enfin disponibles ! L’occasion de dresser le palmarès des villes cyclables et de voir quels sont les mauvais élèves. Petit panorama des résultats.

 

Les réponses des plus de 113000 répondants ont en effet permis d’établir une « note » de la cyclabilité, pour chacune des villes ayant fourni au moins 50 réponses. Les villes ont ensuite été classées sur une échelle allant de A (situation très favorable aux vélos) à G (situation très défavorable).

 

Pour avoir accès au classement et aux atlas région par région, c’est <ici> !

Sans surprise, Strasbourg ou Grenoble se détachent du lot parmi les grandes villes, et les villes du sud apparaissent clairement à la traîne.

Les résultats des villes de la région PACA sont décevants : seules deux villes, Cagnes-sur-Mer et Mouans-Sartoux sont dans la classe D (« moyennement favorable au vélo ») et toutes les autres sont de classe E ou moins. Sans surprise, la situation est jugée « très défavorable » au vélo à Marseille (classe G).

 

Pour avoir accès au détail des notes, item par item et ville par ville, c’est <ici> !

À Gap, l’enquête de la FUB établit que la situation est plutôt défavorable au vélo, avec une note de 2.95/6.

L’analyse des résultats de Gap fait ressortir que la ville obtient sa meilleure note pour la question concernant la facilité à trouver des magasins et des ateliers de réparation de vélo. Au contraire, les notes de Gap sont particulièrement faibles quand il s’agit des propositions alternatives sûres lors de travaux, des liaisons inter-urbaines ou bien la sécurité des intersections, ce qui confirme le diagnostic de la cyclabilité à Gap. Toutes ces données seront précieuses lors du travail de Mobil’idées avec la municipalité initié à l’occasion du rendu du diag !